Réhabilitation améliorée après chirurgie : un dispositif innovant développé au Tondu, promu par la Haute Autorité de Santé (HAS)

Parce que l’innovation et les technologies de pointe font partie de son ADN, la polyclinique s’est engagée dans la mise en place d’un mode de prise en charge innovant : la réhabilitation améliorée après chirurgie (RRAC). Début octobre, la Haute autorité de santé (HAS) a publié un rapport sur les bons résultats d’expérimentations de ce dispositif moderne.  

La RRAC, un dispositif innovant qui place le patient au cœur de son rétablissement 

Apparus dans les 1990 au Danemark, les programmes de RAAC (réhabilitation améliorée après chirurgie) visent à améliorer et à raccourcir la convalescence d’un patient après une opération. Pris en charge par une équipe pluridisciplinaire, le patient est acteur de son propre rétablissement en étant impliqué dans chacune des étapes pré et post opératoires. Chaque protocole de réhabilitation est ainsi adapté à chaque spécialité de chirurgie et plus précisément à chaque acte de chirurgie (digestive, urologie, orthopédique etc.).     

La HAS a présenté les résultats d’expérimentations qui montrent l’efficience de ce type de prise en charge. D’après le communiqué de presse de l’HAS, ces programmes permettraient de réduire d’environ 4,5 jours la durée moyenne de séjour pour une chirurgie colorectale (11 jours contre 15,5) et de 3 jours pour une chirurgie de la hanche et du genou (6 jours contre 9). 

La RRAC, un dispositif développé par la polyclinique  

Attentive aux innovations, la polyclinique a particulièrement développé la RRAC dans le domaine des interventions orthopédiques. Les équipes ont ainsi mis en place un  PAEPS, Processus Amélioré et Education du Parcours de Soin pour les interventions dans ce domaine d’excellence.
Notre établissement a également décidé de rejoindre GRACE - Groupe Francophone de réhabilitation améliorée après chirurgie, une association loi 1901 qui réunit toutes les spécialités ou corps de métiers (anesthésistes, chirurgiens, nutritionnistes, infirmiers…) impliqués dans ce mode de prise en charge moderne, que ce soit dans le domaine public ou privé. 

Objectifs pour la Polyclinique Bordeaux Tondu :

  • Echanger avec les confrères sur des plateformes dédiés
  • Poser des questions pratiques aux experts et accéder aux sources détaillées
  • Accéder à tous les protocoles de réhabilitation améliorée validés par la Commission Scientifique de GRACE

contenu modifié le 17/10/2016