Focus sur la chirurgie du pied et de la cheville, un domaine d’excellence du pôle orthopédique

Hallux valgus ou rigidus, orteils en griffe et métatarsalgies, chirurgie du pied plat, prothèse de cheville… Depuis plus de 20 ans la Polyclinique du Tondu développe la chirurgie du Pied et de la cheville, une des spécialités du pôle d’excellence en orthopédie. Focus sur cette spécialité, qui a permis à la polyclinique de se placer dans le top 15 lors du dernier classement du Magazine Le Point (Septembre 2016). 

La polyclinique, centre d’innovation médicale et de formation, reconnue par ses pairs

Centre pionnier de la chirurgie de l’avant-pied dans les années 1990-2000 sous l’impulsion du Dr Barouk (chaussures de Barouk, enseignement de la technique du scarf pour l’hallux valgus), les chirurgiens de la polyclinique ont continué de s’investir dans des travaux scientifiques sur l’arrière-pied et la cheville. Impliqués et passionnés, ils n’ont cessé de se mobiliser et ainsi contribuer à la reconnaissance de leur spécialité. Avec leur équipe, ils ont notamment participé aux avancées en matière de prise en charge de pathologies courantes comme l’hallux valgus. Au-delà de la mise en place de procédures chirurgicales innovantes comme la technique BRT (Barouk – Rippstein – Toullec), la polyclinique a aussi assuré des formations et des conférences et colloques à l’échelle européenne et internationale.

Une équipe de chirurgiens engagés dans le développement de leur spécialité

Les chirurgiens, membres de l’Association Française de Chirurgie du Pied (AFCP) et enseignants au DIU de chirurgie du Pied et de la cheville (dont le séminaire bordelais se déroule à la polyclinique), ont organisé en coopération avec des chirurgiens hospitaliers et militaires bordelais les journées de printemps de l’AFCP à Bordeaux en 2014. En outre, le docteur Toullec est le président du GEPM, Groupe d’Etude du Pied et de la Marche, association crée en 2004 lors de la 1ère journée de baropodométrie bordelaise. Le GEPM se compose de médecins (chirurgiens du pied adulte et infantile, radiologues, rhumatologues, neurologues, médecins du sport), podologues, kinésithérapeutes, podo-orthésistes, infirmières en quête d’information et d’échanges. La chirurgie du pied et de la cheville participe au protocole de Récupération rapide après chirurgie avec le  PAEPS (Processus Amélioré et Education du Parcours de Soin), un mode de prise en charge qui place le patient au cœur d’un dispositif pluridisciplinaire. 

Et demain ?… La chirurgie ambulatoire se généralise grâce à la coopération chirurgiens-anesthésistes et le PAEPS après un ouvrage publié en 2016, « Chirurgie du pied et de la cheville en mode ambulatoire » (Ed. Elsevier). La chirurgie de l’arthrose de la cheville reste un centre d’intérêt avec la participation au développement de la prothèse de cheville et au registre national de suivi. Le développement d’une prise en charge multidisciplinaire en posturologie est en cours d’élaboration dans les domaines de l’instabilité de la cheville et du pied plat, domaine de référence du Dr Toullec.

Le GEPM - Groupe d’Etude du Pied et de la Marche

Son bureau multidisciplinaire composé des spécialistes de la Polyclinique Bordeaux-Tondu se veut le point de ralliement des professionnels girondins du pied et de la marche autour de soirées d’échanges, de travaux de recherche et de formations (médecins : chirurgiens du pied adulte et infantile, radiologues, rhumatologues, neurologues, médecins du sport, podologues, kinésithérapeutes, podo-orthésistes, infirmières).  

Le pôle appareil locomoteur du Tondu, une équipe de 15 professionnels  

  • 3 chirurgiens des membres inférieurs
  • 2 chirurgiens des membres supérieurs
  • 2 chirurgiens du pied, un 3ème prochainement
  • 1 chirurgien du rachis
  • 2 médecins du sport, 1 podologue, 4 kinésithérapeutes

LE PAEPS, le protocole de récupération rapide après chirurgie du Tondu, mode d’emploi? 

Il s’agit d’un ensemble de mesures innovantes, pour une meilleure prise en charge des patients, qui se traduit par des séances de préparation et coaching et l’accompagnement du patient avant, pendant et après la chirurgie.

Objectif ? Rendre les suites opératoires moins compliquées, plus confortables et plus courtes.

Au Tondu, le PAEPS est coordonné par Céline Cantelaube, infirmière diplômée d’Etat, dont les missions principales sont de : 

  • Organiser les réunions de préparation du patient et de l’accompagnant
  • Assurer le suivi des patients, notamment en pilotant la plateforme en ligne, accessible sur smartphone et tablette, clinicease.com, qui permet à l’établissement de santé de suivre au quotidien les patients prise en charge selon ces modalités. 

contenu modifié le 11/01/2017